«Alors que nous continuons de simplifier et de recentrer nos activités, nous croyons que la cession de CFDP [ComFree/DuProprio] est une autre étape très positive pour les Pages Jaunes et nos parties prenantes», a expliqué le président et chef de la direction, David A. Eckert, lundi, en commentant la transaction qui devrait être complétée le ou vers le 6 juillet.

Cette maison unifamiliale vous propose des étages avec de belles divisions, sans négliger la luminosité. Au rez-de-chaussée, vous remarquerez beaucoup de rangement dont un garde-manger de type « walk-in ». À l’étage, il y a trois chambres avec une grande garde-robe et une salle de bain luxueuse avec une douche de verre 3’ x 4’. Venez voir ce modèle qui vous offre bien des surprises.
Il est déconseillé d'utiliser une vadrouille mouillée. Favorisez plutôt l'usage de l'aspirateur ou du balai. Les liquides précipitent l'usure du plancher et peuvent endommager le fini. Afin de nettoyer les éclaboussures, utilisez un linge légèrement humide. Un nettoyage hebdomadaire est conseillé afin d'éviter l'accumulation de dépôts de poussière.
Four varieties of bacteria have been found in the bee bread of the larva: Bacillus circulans, B. coagulans, B. firmus, and B. megaterium. Only the Bacillus genus has been found in the samples taken. Together, these four species were able to hydrolyze starch, ferment glucose, convert nitrates to nitrites, and produce dihydroxyacetone from glycerol. This group of bacteria also lowers the pH of the bee bread. These functions serve not only to protect the larva from other bacteria, but they also digest complex molecules which allow the larva to easily absorb nutrients without expending a lot of energy. The bacteria, in turn, receive a supply of food which results in a mutualistic relationship.[13]
Centris pallida serve numerous roles for the environment. Like most other bees, they are essential for pollination. Specifically, they pollinate cacti, desert willow, and palo verde.[14] The tunneling ability of these bees aerates the soil, and this allows water from rain to reach plant roots quickly. Their nitrogen rich feces fertilizes the soil.[15] Their stings are mild, so they are not dangerous. The only downside with respect to humans is that their burrowing can leave unsightly mounds. If an area has a large density of burrowing females, then these mounds can be quite noticeable and are difficult to get rid of.[14]
Fenêtre sur le marché Études spéciales  Grands dossiers Révision de la Loi sur le courtage immobilier Taxe de bienvenue Régime d’accession à la propriété (RAP) Encadrement législatif des copropriétés Dossiers juridiques  Publications Mémoires Baromètres FCIQ Mot de l’économiste Bulletin d’information Fenêtre sur le marché Carrefour Statistiques  Salle de Presse Communiqués de presse Nouvelles FCIQ Zone vidéo Demandes médias Archives

Les informations des propriétés sur ce site proviennent des inscriptions Royal LePage et du service de distribution de données de l'Association canadienne de l’immeuble (SDD). SDD mets en référence des inscriptions tenues par des agences immobilières autres que Royal LePage et ses distributeurs. L'exactitude de l'information n'est pas garantie et devrait être indépendamment vérifiée.
×