Eton Centris was originally being developed by Paramount Land Equities, another Lucio Tan-controlled company. In 2009, Eton Properties purchased the Centris development from Paramount in exchange for 1.6 billion newly issued Eton Properties shares. The shares were issued at ₱2.50 each, a premium of ₱0.17 over the volume-weighted average trading price of the shares in the past three months.[5]
Le terrassement et le revêtement extérieur de la maison devra être déterminé dans la période d’un (1) an suivant le début des travaux de construction de la maison. Le devant de la maison devra être de brique ou de bois ou de pierre de tout autre matériau de recouvrement approuvé par le représentant du vendeur, soit par Luc Élias. Aucun produit de vinyle ne sera accepté.

Advenant le cas où l’acheteur, ses ayants droits, ses successeurs ou tout autre acheteur ou cessionnaire postérieur serait en défaut de respecter l’un ou l’autre des règlements stipulés au présent acte, tout propriétaire d’une résidence du projet Square Watson, immédiatement adjacente de la propriété aura un intérêt suffisant pour prendre toute poursuite et/ou toute procédure visant à forcer l’acheteur, ses ayants-droits, ses successeurs ou tout autre acheteur ou cessionnaire postérieur à respecter lesdits règlements moyennant une mise en demeure de dix (10) jours.
Apple released three computers bearing the Centris name: the Centris 610 (replacing the Macintosh IIsi) and Centris 650 (replacing the Macintosh IIci in form and the Quadra 700 in function), both of which were introduced in March 1993,[1] and the Centris 660AV which followed in July. Apple also considered the Macintosh IIvx to be part of the Centris line. The IIvx was released in October of the previous year, but, according to Apple, their lawyers were unable to complete the trademark check on the "Centris" name in time for the IIvx's release.[1]
Centris pallida are located in dry, hot environments of North America. Specifically, they are in Arizona, Nevada, southern California, New Mexico, and western Mexico.[4] They are a very common bee (especially in Arizona), and are thus classified as Least Concern in terms of conservation.[5] The fur and dark colored exoskeleton allow the bees to survive the cold nights in the desert. During the daytime, C. pallida are almost completely inactive, hiding in shade or in burrows to prevent overheating.[6]
Collaboration is of the utmost importance at Centris. It takes shape with our team, with our real estate clients, and with our valued partners from Québec and elsewhere, with whom we design approximately 50% of our tools. We encourage the pooling of talent to develop innovative solutions for real estate professionals and adapt tools based on a particular geographical context. At Centris, we see big and we see far: partnerships are essential to our progress.
Centris pallida was officially discovered and catalogued by William J. Fox in 1899 near Phoenix, Arizona.[1] Fox also discovered Centris cockerelli, Centris errans, and Sphex subhyalinus. This species is closely related to Centris cockerelli in terms of habitat and genus, but is different in terms of mating, color, and subgenus.[2] This bee also belongs to the superfamily Apoidea, and the subfamily Apinae.[1]
L’autoroute Laurentienne, à deux pas, a été élargie à l’automne 2018 pour un accès encore plus rapide à la ville. Les transports en commun sont directement inclus dans le projet pour offrir une mobilité optimale à tous les membres de votre famille. Vous serez également à distance de marche de tous les services (restaurants, station service, épicerie, pharmacie, etc.).

Le réseau immobilier no 1 dans le monde4 s'est forgé une réputation enviable grâce à l'expertise et à l'efficacité indéniables de ses courtiers. Pour favoriser le développement de ces qualités essentielles, RE/MAX a mis sur pied le Collège d'enseignement en immobilier (C.E.I.) au Québec tandis que RE/MAX International a fondé l'université RE/MAX à Denver, au Colorado. Dans ces institutions, les courtiers reçoivent une formation enrichie qui leur permet de vous assister pendant l'acquisition de votre semi détaché à Victoriaville.
Les informations des propriétés sur ce site proviennent des inscriptions Royal LePage et du service de distribution de données de l'Association canadienne de l’immeuble (SDD). SDD mets en référence des inscriptions tenues par des agences immobilières autres que Royal LePage et ses distributeurs. L'exactitude de l'information n'est pas garantie et devrait être indépendamment vérifiée.
×